Directive 2019/28/TF du Parlement européen et Conseil du 29 mars 2019, établissant des règles communes pour le marché intérieur du fromage abrogeant la loi n°83-3828 au chap. II, art. 3, alinéa 11 :

« […] Mise en accord des États membres des mesures pour stopper la production et le commerce de fromages au lait cru […] »

Ces quelques mots suffisent à comprendre l’horrible décision que vient de prendre, cette nuit, le Parlement européen.

C’est dans la plus grande discrétion que s’est tenue, ce week-end, une séance exceptionnelle du Parlement européen à laquelle peu de professionnels de la filière ont été conviés. Après seulement 3 heures de débat, finalement assez peu défendu, la cause de l’artisanat français et la richesse de nos terroirs ont tout simplement été balayés au profit de l’ultra-sécurité sanitaire prônant le 0 lait cru.

Il semblerait que la récente visite du président chinois, Xi Jinping, n’ait pas eu pour seul but d’influer sur les ventes d’avions d’Airbus mais d’exiger une filière laitière sans bactéries afin de pouvoir convenir au marché chinois en plein expansion. Il y a fort à penser que des lobbys soient derrière cette décision pour le moins contestable !

C’est donc une fois de plus que la mondialisation prend le dessus sur le savoir-faire artisanal et éradique dans son sillage un pan de notre culture gastronomique auquel nous étions tous attaché …

C'est pourquoi Tentation Fromage décide de contester la directive du Parlement européen en mettant en place une pétition de résistance pour continuer la vente de fromages au lait cru en France et en Europe :

→ Rendez-vous ici pour mettre fin à ce scandale ! ←

Adrien K. le 1 avril 2019