Crôute du fromage

Faut-il manger la croûte du fromage ?

 

Réponse: Oui... Et non ! Cela dépend en effet des fromages que vous souhaitez déguster.

C’est une question qui suscite beaucoup de controverses. Certains considèrent que la croûte doit être mangée avec le fromage, d’autres sont dégoûtés à l’idée même de manger la croûte. Mais alors, doit-on manger la croûte du fromage ? Tentation Fromage vous explique dans quels cas vous pouvez la manger.

 

Comment la croûte se forme-t-elle ?

 

Rappelons tout d’abord d’où vient la croûte : lors de la fabrication du fromage, le lait se dégrade et forme des bactéries, des moisissures et des composites qui formeront la croûte une fois le fromage fermenté. L’affineur peut ensuite y ajouter des ingrédients (sel, vin, raisins secs…).

 

Les croûtes non comestibles

Les croûtes en cire ou en paraffine

Il existe des croûtes pour lesquelles il ne fait aucun doute : il ne faut pas les manger. Nous parlons ici des croûtes couvertes d’une fine couche de cire ou de paraffine telles que la mimolette jeune ou le gouda. En effet, ces croûtes ne sont absolument pas naturelles et sont souvent utilisées pour maintenir la forme du fromage mais ne peuvent en aucun cas être dégustées.

 

Toutes les croûtes des fromages pour les femmes enceintes

Un autre pré-requis avant d’attaquer la croûte : ne pas être enceinte ! En effet certaines bactéries présentes dans la croûte ne sont pas recommandées aux femmes enceintes. Je vous invite donc à être particulièrement vigilante lors de votre grossesse et de ne prendre aucun risque en ne mangeant jamais les croûtes des fromages.

 

Les croûtes comestibles mais que l’on déconseille

Certaines croûtes ne vous feront pas de mal si vous les consommez, mais elles n’apportent vraiment rien en termes de saveur. C’est le cas de toutes les pâtes pressées cuites, qui sont trop épaisses pour être mangées. En outre, les croûtes de ces fromages (Comté, Beaufort, ...) sont celles qui présentent le plus d'activités bactériennes.

la crôute du fromage

 

Les croûtes comestibles

Les fromages à croûte fleurie

Les croûtes de tous les autres fromages sont comestibles, à vous de décider si elles sont à votre goût ou non.

Les fromages à pâte molle comme l'incontournable Camembert, le Brie ou encore le Saint-Marcellin ont une croûte relativement fine et qu'il est bien difficile de séparer de la pâte. Ces croûtes apportent en outre bien souvent un intérêt gustatif supplémentaire. Que serait en effet un brie sans sa croûte?!

 

Les fromages à croûte lavée

Les fromages à croûte lavée comme l'Epoisses, le Langres, le Munster ou encore le Curé Nantais sont des fromages pour lesquels il est bien entendu possible de manger la croûte. Ces croûtes apportent d'ailleurs elles-aussi des arômes supplémentaires qui apportent vraiment à l'intérêt gustatif de ces fromages. Si vous aimez les fromages puissants, je ne peux que vous encourager à manger la croûte de ces fromages.

 

Les fromages à pâte persillée

Enlever la croûte d'un Roquefort ou d'un Bleu d'Auvergne, c'est très très compliqué ! En effet, ces fromages ont une croûte particulièrement fine qui est bien souvent partie intégrante de la pâte. Je vous invite donc tout naturellement à laisser la croûte de ces fromages.

 

Pour résumer, manger ou non la croûte des fromages est avant tout une affaire de goût et d'habitude.

Quels que soient vos goûts concernant la croûte, assurez-vous toujours, dans un plateau de fromages, de ne pas vous servir en laissant – ou en prenant – toute la croûte. Vos convives n’apprécieront certainement pas…

 

Et vous, quels sont vos goûts en termes de croûte ?