Pourquoi mange-t-on le fromage avant le dessert ? : L’histoire du Sucré/Salé en France

 

 

 

Une tradition qui évolue

 

 

Jusqu’à la fin de la période du Moyen-Âge, chez les gens notamment « riches et puissants », le sucré était servi avant le salé. Des fruits crus étaient notamment proposés en début de repas pour des raisons diététiques. Seuls certains fruits comme la poire étaient servis en fin de repas car ils étaient cuits et permettaient de sceller l’estomac, tout comme les fromages. Les médecins de l’époque disaient que les fruits cuits et le fromage évitaient les remontées gastriques !

 

C’est d’ailleurs de là que nous vient l’expression « entre la poire et le fromage ».

 

 

Un changement au XXème

 

 

À partir du XXème siècle, le fromage et le dessert ne sont plus servis au même moment. Ce sont deux séquences du repas bien distinctes, Il y a là une réelle séparation entre le salé et le sucré. Le fromage précède désormais les gourmandises sucrées de la fin de repas.

 

 

 

Pourquoi mange-t-on le fromage avant le dessert ? : La tradition Française

 

 

 

Au XIème siècle, un vrai repas français se déroule comme ceci :

 

 

  • Entrée
  • Plat
  • Fromage et/ou dessert

 

Dans la tradition Française, on mange le salé avant le sucré et ça se traduit souvent par manger le fromage après le plat et avant le dessert.

Pour les Français, le fromage est un produit de consommation quotidienne, un produit phare du repas. Les Français sont parmi les plus gros consommateurs du monde de fromages. Un Français consomme 26 kg de fromage par an ! Le fromage aujourd’hui est produit phare de nos repas. Lors de nos apéritifs, on le mange dans des verrines, petits fours, brochettes et autres mignardises. En plat unique, les plats montagnards hivernaux sont les mets adéquats pour les « cheese addict », la raclette, tartiflette et la fondue raviront les papilles des plus gourmands.

 

Aujourd’hui, les besoins des consommateurs en matière d’apports énergétiques ont baissé, les emplois du temps des Français ont été modifiés et certaines séquences du repas traditionnel ont été supprimé. En effet, les Français font souvent plat unique ou plat/fromages ou plat/dessert.

Qui plus est, la consommation du fromage s’est aujourd’hui adapté aux nouveaux  modes de consommation en étant consommé bien sûr encore entre le repas et le dessert mais également en apéritif et même en plat principal !

 

 

 

 

Fromage avant dessert : Qu’en est-il de nos amis étrangers ?

 

 

Dans le reste du monde le sucré/salé est un mélange qui ne pose aucun problème. Si vous mangez des plats des caraïbes ou asiatiques vous avez sûrement déjà fait le mélange.

Au niveau du fromage, les Français sont les seuls à lui donner une séquence dans le déroulement du repas. Les Allemands consomment le fromage au petit déjeuner et les Américains dans les sandwichs.

 

 

Depuis les années 1980, les Français s’inspirent de ces consommations lors du brunch du dimanche où ils n’ont aucun mal à manger du sucré et du salé sans suivre la logique d’un repas traditionnel dans les conventions Françaises.