Le Crottin de Chavignol AOP

Le crottin de chavignol AOP

Le Crottin de Chavignol AOP

 

carte du producteur

 

producteur

sablier     Affinage 10 jours

cruche    Lait Cru de Chèvre

f5       Subtil

Le plus célèbre des fromages du Sancerrois ! Le Crottin de Chavignol présente de délicats arômes de noix et de noisettes laissent encore entrevoir une subtile note de champignon sauvage.

 

Les Saveurs

Le crottin de Chavignol présente des arômes de champignon sous des arômes de noisettes qui se développent au cours de l’affinage.

Le Vin

Nous vous conseillons d’accompagner votre Crottin de Chavignol avec un vin régional. Ainsi, avec un vin blanc, nous vous conseillons d’opter pour un Sancerre. Ce vin plutôt jeune, fruité et doté d’une agréable fraîcheur sera parfaitement approprié à la dégustation d’un Crottin de Chavignol plutôt sec. Avec un vin rouge, nous vous conseillons également d’opter pour une association régionale avec un autre vin de Loire comme un Valençay. Avec des cépages comme le Gamay et le Pinot noir, le Valençay est un vin rouge léger à la fois soupe et fruité qui présente des arômes de fruits noirs et rouges, parfaitement adapté au Crottin de Chavignol. A consommer avec modération. L’abus d’alcool est dangereux pour la santé.

 

Son Histoire

Les premiers élevages de chèvre dans le Berry remontent au XVIe siècle mais ce n’est qu’à partir de 1829 que l’on entend parler de l’appellation « Crottin de Chavignol ». Le crottin de Chavignol connaît un important développement à la fin du XIXe siècle lorsque les attaques du phylloxera sur les vignobles sancerrois libèrent alors des parcelle pour le pacage des chèvres. Le Crottin de Chavignol a pris le nom du petit village de « Chavignol », au nord de Bourges, Le Crottin de Chavignol est une Appellation d’Origine Contrôlée depuis 1972 et une Appellation d’Origine Protégée depuis 1996.

 

L'Anecdote du fromager

Le « Crottin de Chavignol » tient son nom d’une lampe à huile… Et non d’autre chose ! « Crot » en Berrichon signifie en effet « trou » et faisait référence « aux trous au bord des rivières qui servaient à laver le linge. La terre argileuse de ces « crots » étaient ensuite utilisées pour confectionner des lampes à huiles…Et des moules à fromage.