La Fourme de Montbrison

La fourme de montbrison AOP

Les Saveurs

Sous une texture ferme et fondante, la fourme de Montbrison présente une saveur fine et parfumée avec des arômes fruités et un caractère de bleu bien moins prononcé que pour bien d’autres fromages à pâte persillée. Cela fait ainsi de la Fourme de Montbrison, l’un des fromages à pâte persillée les plus doux en bouche.

 

Le Vin

Avec un vin rouge, nous vous conseillons de l'accompagner d’un Gigondas, comme celui du Domaine Brunely 2009. Ce vin puissant sans être agressif présente un nez expressifs avec des arômes de fruits noirs sera le compagnon idéal de la fourme de Montbrison qui a la particularité d’être plus délicate et fine en bouche que d’autres fromages à pâte persillée plus connus.

Avec un vin blanc, nous vous conseillons de l'accompagner d’un vin de paille comme le vin de Paille 2008 de Désiré Petit qui garantie la complexité aromatique des vins de paille avec des notes d’épices, de vanille mais aussi d’orange ou de pruneau qui pourront se retrouver dans les arômes de ce fromage. 

A consommer avec modération. L'abus d'alcool est dangereux pour la santé.

 

Son Histoire

La Fourme de Montbrison est un vieux fromage à pâte persillée qui date du VIIIe siècle de notre ère. Le mot « fourme » aurait donné naissance en ancien français au mot « fourmage », devenu par la suite « fromage ». 

 

L'Anecdote du fromager

En 1972, la première Appellation d’Origine Contrôlée de la Fourme de Montbrison était commune avec sa voisine,  la fourme d’Ambert, sous l’appellation « la fourme d’Ambert et de Montbrison ». Ce n’est qu’en 2002, que ces deux appellations sont devenues distinctes pour ces deux fromages d’Auvergne, pas si semblables qu’il n’y paraît ! 

 

Découvrez également notre offre:

Nos Box de fromages

Nos Plateaux de fromages

Nos Fromages à l'unité