Notre NOUVEAU site est en ligne !

Le Fromage blanc

 

L’histoire du fromage blanc

Le fromage blanc est un fromage à pâte fraiche, faiblement égoutté et non affiné. Le fromage blanc peut être produit aussi bien avec du lait de vache, que du lait de brebis, de chèvre, ou de tout autre lait. On parle de « fromage blanc » lorsque le fromage non affiné a subi une fermentation essentiellement lactique. Le fromage blanc ne bénéficie d’aucune Appellation d’Origine et il est produit dans un très grand nombre de pays à travers le monde. Dans le Nord-Est de la France, il était très consommé et constituait la base de l’alimentation au début du XXe siècle. Les habitants mangeaient le fromage blanc en tarte, assaisonné avec du poivre, du persil, de la ciboulette ou encore de l’ail.


Les saveurs du fromage blanc

Le fromage blanc présente des notes légèrement acides mais reste crémeux. Pour rehausser son gout, on peut l’accompagner d’épices, de plantes ou de sucre en dessert !

 

La fabrication du fromage blanc

A l’origine, le fromage blanc est produit en plaçant le lait frais à température ambiante de telle sorte que le lait puisse coaguler et se transformer ensuite en caillé et en petit lait. C’est à partir du caillé que l’on obtient le fromage blanc. En remuant ce caillé, on obtient alors un fromage blanc lissé.

 

Produire son propre fromage blanc, c'est possible!

Il est tout à fait possible de produire soi-même son propre fromage blanc ! Pour cela, il convient de prendre un lait entier ni pasteurisé ni UHT (c’est-à-dire, idéalement avec un lait entier de ferme !) que vous aurez préalablement fait bouillir puis refroidir. Après avoir fait bouillir votre lait, vous pourrez faire chauffer votre lait à une température d’environ 35°C puis vous y incorporez de la présure liquide. Vous trouverez cela aisément en pharmacie. Vous pourrez ensuite placer votre lait, que vous aurez préalablement recouvert, dans une pièce à température tempérée d’environ 20°C. Une demi-journée plus tard, vous apercevrez que votre lait a caillé. Il ne vous reste plus qu’à séparer le petit lait du caillé… Et de déguster  votre fromage blanc fait maison!   Bonne dégustation !